top of page

Dix jours de vacances à Rio de Janeiro !

Dernière mise à jour : 23 févr.

Chers lecteurs, vous vous étiez arrêtés à nos aventures en Bolivie, et plus particulièrement dans le Salar d’Uyuni… Comme vous l’avez lu, la tourista s’est invitée dans notre voyage, sans y être conviée… Nous étions bien affaiblis, et pour être tout à fait honnête… on n’en pouvait plus d’avoir froid !! On a donc décidé de s’offrir dix jours de vacances sous le soleil de Rio de Janeiro ! Elle est pas belle la vie ?! De Sao Paulo à Rio de Janeiro, des plages Copacabana à Ipanéma, du Christ Rédempteur au Pain de Sucre, et notre immersion dans la plus ancienne des favélas… On vous raconte tout sur nos dix jours de vacances au Brésil dans cet article !


Atterrissage à Sao Paulo


✈️ Le 2 Décembre, nous avons atterris tardivement à Sao Paulo et avons séjourné pour une nuit dans un appartement situé à 5 min à pied de la gare routière.

🚌 Dès le lendemain, nous avons pris le bus pour une durée de 6h pour rejoindre Rio de Janeiro. Nous n’avons pas réservé le bus à l’avance, à la gare routière il y a une dizaine de compagnies différentes qui vendent des billets instantanément. Arrivés à la gare routière de Rio, nous avons pris le bus de ville pour arriver dans l’appartement que nous avions loué à Copacabana. Le réseau métro/bus est très bien développé et c’est assez simple de se repérer et prendre les transports en autonomie. Cependant l’appli Transit ne fonctionne pas.



Profiter du soleil de Rio de Janeiro !


👙A peine arrivés, nous troquions nos doudounes pour nos maillots de bain, direction la plage de Copacabana ! On était ravis de s’immerger dans cette vie à la fois citadine et balnéaire, et encore plus heureux de retrouver de la chaleur ! La plage de sable blanc et fin est vraiment immense. Elle est très bien aménagée avec pleins de terrains de beachsoccer, de teqball, etc. Des vendeurs ambulants vous proposerons régulièrement à boire, à manger, à shopper, à fumer (…), sans pour autant harceler. La bonne humeur est générale ici.



⛱️Le lendemain, c’est sur la plage d’Ipanema que nous prenions notre dose d’air chaud et de soleil. Un peu moins populaire, le quartier est plus huppé, mais la plage en elle-même ressemble pas mal à celle de Copacabana : une grande étendue de sable blanc et fin, des aménagements pour faire des activités sportives… On a décidé de rentrer à pied par le centre-ville, cela nous permettait de nous immerger davantage et découvrir la ville. Avec ce beau soleil, il est si bon de se promener !



Plages de Copacabana (haut) et Ipanema (bas)
Plages de Copacabana (haut) et Ipanema (bas)

🌆 Nous avons découvert le fameux escalier Seralon en flânant dans le quartier Santa Teresa. Situé en hauteur, vous y trouverez des points de vue incroyable sur les plages à l’horizon. Pour ceux qui préfèrent, vous pourrez emprunter le funiculaire pour monter. L’architecture est plus ancienne, le quartier est très préservé c’était très charmant. Là encore, on est ravis de l’accueil qui nous est réservé par les brésiliens que l’on croise, et leur amabilité.


✝️ Levés à 4h30 pour être parmi les premiers devant notre 4ème Merveille du monde moderne : le Christ Rédempteur ! Nous avons commencé la queue vers 6H. Le guichet ouvrait à 7H. On n’a pas regretté d’y être allés super tôt car même à cette heure-ci et en pleine semaine, le site était  très chargé ! On prend un petit train qui nous amène au Christ (prenez place à droite pour profiter de la meilleure vue !). Puis vous aurez à monter des escaliers pour accéder aux plateformes menant au Christ. La dernière plateforme est en deux parties : l’une autour du Christ, puis vous pouvez poursuivre et descendre quelques marches pour profiter d’une vue spectaculaire sur Rio et l’horizon. Le site est très bien aménagé, mais reste étroit au vu du nombre de visiteurs. De nombreux guides « monopolisent » l’espace pour prendre en photo leurs visiteurs.. C’est un véritable shooting photo de stars qui se joue tout là-haut !

On a adoré cette activité et découvrir ce fameux Christ ! C’était impressionnant, tant par la taille imposante de la statue qui domine la ville, que par la superbe vue alentour.



Christ Rédempteur - Rio de Janeiro
Christ Rédempteur - Rio de Janeiro


🏴‍☠️Pour ce 7e jour à Rio, nous avons prévu une activité un peu spéciale : la visite de la plus ancienne favela du Brésil : Rocinha ! Nous avons contacté un guide francophone pour visiter la favela Rocinha qui y réside depuis plus de 15 ans et qui nous a permis de découvrir cet endroit à la fois intriguant et fascinant ! Si les favélas souffrent d’une très mauvaise réputation à l’échelle internationale, notamment par ce que les médias véhiculent, nous avons découvert une réalité beaucoup plus nuancée. La visite a duré environ deux heures. Nous avons pris le bus de ville spécifique qui va à la Rocinha, et nous sommes arrêtés en haut de la colline, à l’entrée de la favéla puis nous avons tout descendus à pied. Heureusement qu’on avait le guide puisqu’il nous aurait été bien impossible de nous repérer : il faut s’engager dans des petits escaliers étroits qui nous paraissent aller tout droit sous terre… mais qui finalement, contre toute attente, nous permettent d’accéder aux rues en aval ! La favéla est finalement un microcosme, elle a ses propres règles. Elle est régie par un réseau de narcotrafiquants qui « œuvre » de concert avec les autorités locales pour maintenir la paix dans la cité et assurer un certain équilibre. Rio est une ville qui vit principalement du tourisme, alors, lorsqu’un touriste souhaite accéder à certain produit (stupéfiant), il doit pouvoir y accéder, ce serait presque dans l’intérêt collectif ! Dans cette même optique, la criminalité nuirait au tourisme. Ainsi, on nous a assuré qu’en tant que touriste, on peut aller librement et sans guide dans la favéla pour pouvoir acheter de la drogue notamment, sans être inquiété… Nous n’avons pas vérifié par nous-même et préférons les croire sur parole ! Personnellement, nous ne nous sommes jamais sentis en insécurité à Rio et à la Rocinha non plus. Toutefois, l’atmosphère dans la favéla est particulière car on voit des gens armés aux quatre coins de rue, des étals de drogue sur les trottoirs aux yeux de tous, l’ambiance et le décor sont bien différents de ce que l’on a vu jusqu’à présent dans les autres quartiers de Rio. Par exemple, nous n’avons vu aucun policier dans les rues de la Rocinha. La favéla évolue comme en monde parallèle : les agents des télécom ne viennent pas, l’opérateur sous-traite avec une agence de la favéla pour le câblage. Tout le monde a accès au wifi sans payer, les habitants tirent les câbles électriques et raccordent leurs logements eux-mêmes, ils ne payent donc pas non plus l’électricité. Enfin, l’eau est puisée directement à la source, elle n’est donc pas potable, mais elle est également gratuite ! Les loyers sont à prix modiques.  On a également parlé de l’éducation avec notre guide : l’école est gratuite au Brésil mais pas obligatoire. A la Rocinha, on donne gratuitement accès à la cantine pour que les enfants viennent à l’école, sans quoi ils n’iraient pas. Beaucoup de jeunes garçons développent leurs compétences sportives afin de connaître le même destin que Ronaldo, et les jeunes filles trouvent parfois la voie de la prostitution pour se faire de l’argent. De plus, l’école est accessible gratuitement le soir pour les adultes qui souhaitent apprendre à lire/écrire, enrichir leurs savoirs. Enfin, l’accès à la santé et aux médicaments est également gratuit d’après notre guide. On a le sentiment qu’il demeure une certaine fatalité pour celui qui naîtra ici… Il est difficile de sortir de la Rocinha, car ses habitants souffriront des stigmates et sont tout de même sous le joug des chefs. Ceux qui travaillent en dehors de la favéla doivent dépenser l’argent en son sein. L’argent doit contribuer à la cité uniquement. À la Rocinha, les habitants construisent leurs habitations par eux-mêmes et érigent des étages supplémentaires quand leurs enfants se marient et font à leur tour des enfants. Ainsi, une tour équivaut à une famille, et les étages se construisent à vue d’œil. Quand on se trouve au milieu de ces constructions de toutes tailles, avec les fils électriques qui pendent, les clims qui gouttent sur les câbles… on se demande comment tout ceci peut encore fonctionner, sans catastrophe… La réponse de notre guide : « Dieu est brésilien ! ». A n’en pas douter ! 😅



Visite du Pain de Sucre à Rio de Janeiro

🚠 Pour notre dernière activité à Rio, nous n’avons pas pu résister à monter au célèbre Pain de Sucre ! Cette montagne culmine à 396 mètres d’altitude, et on y accède par le téléphérique. A savoir, il s’agit du premier téléphérique brésilien, créé en 1912 !

Depuis le Parque Bondinho vous prenez donc le téléphérique jusqu’au Morro Cara de Cao : première montagne qui offre déjà une belle vue sur Rio. Vous pourrez y manger, faire du shopping, faire un tour d’hélicoptère, et accéder à la seconde partie du téléphérique qui vous amènera au Pain de Sucre ! La vue est remarquable. Le Mont Pain de Sucre est très réputé parmi les amateurs d’escalade, et on comprend bien mieux pourquoi ! Quant à nous, nous avons préféré redescendre jusqu’à Morro Cara de Cao en téléphérique. Puis, nous avons randonné jusqu’en bas (environ 30 minutes à pied à travers une forêt aménagée) c’était une super marche, très agréable, bien à l’abri des arbres. Nous avions vu des magnifiques singes capucins au Pain de sucre, hélas nous n’avons pas retrouvé d’animaux pendant notre descente dans la forêt. Pourtant, nous avions vu de nombreux panneaux indiquant la présence de serpents…



Pain de Sucre
Pain de Sucre


Nouveau départ : la Thaïlande, on débarque !


🚎 Pour notre dernier jour, nous avons repris le bus de Rio jusqu’à Sao Paulo. Cette fois nous embarquons pour de longues, très longues heures de vol puisque nous allons en Thaïlande passer les fêtes de fin d’année !

🤯Nous avons décollé de Sao Paulo jusqu’à Istanbul (13h), puis après 7H d’escale, nous avons rejoints Bangkok (9h).


On a vraiment adoré notre séjour brésilien ! Les gens sont d’une infinie gentillesse, ils sont souriants et accueillants. On a aimé l’ambiance, les plages magnifiques, et bien sûr on a retrouvé la chaleur qui nous manquait tant !


👍 En quelques points forts  :

  • La rencontre avec le Christ Rédempteur !

  • La minute émotion: voir les singes capucins en totale liberté au Pain de Sucre ! Ils ont joué ensemble à deux mètres devant nous ! Nous sommes restés une bonne demie heure pour les admirer ! 🐒

  • La minute gastronomique : les donuts de chez Donuts 21 !! 🍩

  • La minute nature : la visite du Pain de sucre et les vues incroyables sur l’horizon et la ville de Rio.

  • La minute culturelle : la découverte du Christ Rédempteur, la 4ème Merveille du monde que l’on a la chance de découvrir.

  • La minute repos : les siestes sur les plages de Copacabana & Ipanéma.

  • La minute budget : Sur la durée totale de notre séjour, la moyenne journalière de notre séjour brésilien s’élève à 38€ par jour et par personne, avec la répartition par poste de dépense suivante :


Répartition postes dépenses - Brésil
Répartition postes dépenses - Brésil

Posts récents

Voir tout

Il y a sept ans, nous avions quitté la France métropolitaine pour les charmes de l’île de la Réunion où nous avons vécu des années extraordinaires ! L’heure était venue pour nous de relever de nouveaux défis, et c’est ainsi que notre aventure autour du monde pour une durée d’un an est née. 

Notre objectif ? Se retrouver, découvrir, partager, donner du sens, et s’enrichir de moments incroyables. Une semaine avant notre départ, nous nous sommes mariés, un symbole de notre engagement à explorer ce monde main dans la main. 

DSC07882-2 - Grande_edited.jpg
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • TikTok

RESTER AU COURANT

Merci pour votre envoi !

bottom of page